BIOGRAPHIE

Mokotattoo : Ma boutique parisienne

Je réalise mes premiers essais de tatouage en novembre 1990. J’ouvre ma boutique Mokotatto à Paris 5 ans plus tard, dans le quartier de Vaugirard, au cœur du 15eme arrondissement. Ce quartier, plaisant à vivre et bien desservi, m’amène une clientèle à son image.
Ma boutique de tatouage est constituée de deux salles : une au rez-de-chaussée, où je reçois le public, et l’autre au sous-sol, où je réalise les tatouages. Je travaille seul. Intransigeant sur mon éthique, j’impose mes conditions de travail pour assurer la bonne marche de mon établissement.

Mokotattoo : mes tatouages et dessins

Je crée mes propres dessins et réalise mes tatouages avec un penchant pour le style polynésien Marquisien.
Je peux également tatouer toutes sortes toutes d’illustrations contemporaines ou traditionnelles, orientales, celtiques, d’ethnies diverses, néo tribal ainsi que des œuvres graphiques, florales, et des calligraphies.
Les exemples de tatouages présents sur mon site ne sont pas représentatifs de l’entière variété de mon travail.
Je propose en magasin un grand choix de créations originales, qui peuvent servir de base à l’élaboration d’autres dessins.
J’accepte aussi tous dessins personnels tant qu’ils respectent les conditions énoncées ci-dessous.

Mokotattoo : mes conditions

Je ne réalise aucun tatouage sur le visage, sauf maquillage permanent : sourcils, lèvres et grains de beauté. Je ne tatoue pas le crâne, à quelques rares exceptions près, notamment pour cacher de vilaines cicatrices. Je ne réalise pas non plus de tatouage sur l’intimité des personnes, mais seulement à proximité, et après en avoir discuté.
Je tatoue les mineurs, s’ils remplissent certaines conditions strictement liées à leur âge et à leur maturité. L’autorisation et la présence d’au moins l’un des parents pendant la réalisation du tatouage est indispensable.
Je refuse radicalement toutes les demandes de tatouage à caractère pornographique, raciste, sectaire ou satanique.